Estilolibre.png

NOTRE ESPAGNE VIDE

Valdehorna

valhorna2.jpg

LE VILLAGE

Dans son complexe urbain, se distingue l'église, un grand temple dédié à San Juan Bautista, construit au XVIIe siècle. Il possède une tour mudéjar à la décoration simple, datée entre le XIVe et le XVe siècle qui pourrait bien avoir été une précédente tour de guet d'origine islamique. A l'intérieur, il faut souligner la chapelle baroque de la Virgen de la Cabeza, un objet de grande dévotion dans la région. Sa fête, avec une procession conduite par le prieur et le mayordomo, est célébrée le dernier dimanche d'avril.

Les éléments remarquables de l'architecture traditionnelle sont le four restauré, à l'intérieur de la ville ; la buanderie et la fontaine en périphérie ; un ermitage érigé en l'honneur de Santo Cristo à côté du cimetière ; et un peirón dédié à San Juan Bautista, sur l'ancienne route de Daroca.

Il fait partie de l'ensemble de populations appelées "Anillo de Gallocanta" appartenant au Camino del Cid, une section dans laquelle se distinguent les vignobles et la beauté printanière des amandiers et des cerisiers en fleurs.

QUE FAIRE, QUE VOIR

Église de San Juan Bautista

Église paroissiale à portiques dédiée à San Juan Bautista. Le temple, impressionnant par sa grande taille, est de style baroque mais avec une tour mudéjar décorée simplement, datée entre le XIVe et le XVe siècle qui aurait pu être une précédente tour de guet d'origine islamique. Dans cette église sont conservés quelques retables gothiques et la chapelle dédiée à la Virgen de la Cabeza construite en 1675. Les retables que l'on peut trouver : Le retable principal, le
  du Saint-Christ, San Ramón Nonato, Virgen del Rosario, San Francisco Javier, Virgen de la Cabeza, Santa Bárbara, Santa Teresa, San José.

 

Peiron de San Juan Bautista

Il est situé à l'entrée de la commune depuis la route de Daroca. Il mesure plus de 3,5 mètres de haut et comporte quatre sections : un socle à trois marches ; base à deux parties prismatiques et une pyramidale tronquée ; tronc lisse; et édicule entre deux corniches avec
  niche à l'effigie de saint Jean-Baptiste, finition pyramidale et croix de fer