Estilolibre.png

NOTRE ESPAGNE VIDE

Berrueco

Vista general Berrueco.jpg

LE VILLAGE

Niché sur le versant de la Sierra de Valdelacasa, Berrueco bénéficie d'un emplacement privilégié et de là, vous pouvez voir la plus large vue panoramique sur la lagune Gallocanta.

L'apparition du noyau urbain de Berrueco serait liée à la construction du château lui-même, fondé au Moyen Âge, comme point stratégique de défense autour du château.

On retrouve ici le schéma général d'urbanisme que la plupart des villages médiévaux ont suivi. L'ensemble des constructions les plus importantes marquerait le centre du noyau urbain : église médiévale de Santa Ana (XIIIe siècle), maison d'Infanzón, maison du bourreau, maison du prêtre... et autour de celle-ci on trouverait une deuxième phase cela comprendrait des bâtiments communaux comme le four, la forge... Troisièmement, il y aurait les maisons des villageois, qui d'autant plus humbles qu'ils seraient éloignés du centre.

Au fil des années, les constructions s'éloigneraient du noyau, suivant la pente, jusqu'à ce que se forme ce que l'on appellerait le « quartier Bas » dans lequel se trouvent les constructions les plus récentes, par opposition au « quartier haut ».

QUE VOIR ET QUE FAIRE

PATRIMOINE

Église paroissiale

Sa façade allie pierre rouge et pierre blanche, c'est un temple baroque, construit au XVIIIe siècle, dont la tour présente des détails mudéjars. La bichromie de la pierre, obtenue à partir de la pente elle-même, s'observe également sur les murs des maisons.

Village celtibère "El Castellar"

Petite ville fortifiée celtibère assise sur une colline, qui fut occupée entre le IIe et le Ier siècle av.

L'enceinte fortifiée est constituée de deux rangées parallèles d'énormes pierres de taille, qui la confirment comme l'un des ensembles défensifs les plus spectaculaires de Celtiberia.

Orientée vers la lagune, au centre du mur ouest, on trouve la porte, protégée par un système complexe de passage en zigzag et, dès l'entrée dans la ville, une petite zone avec trottoirs et égouts, ce qui donne un aspect relativement urbain à ce point d'accès.

Après une fouille archéologique réalisée à la fin du XXe siècle, on sait que la commune se configure autour d'une rue centrale qui traverse l'espace du nord au sud, dotée d'une grande largeur, ce qui facilite l'accès aux façades étroites des habitations. . Le nombre total de pièces / ménages dans le règlement peut être calculé entre 20-28.

Les murs des maisons étaient construits en pisé et en briques crues, assis sur de petits socles en pierre. Le toit était très simple, généralement en branchages recouverts de boue, appuyés sur des murs et des poteaux centraux verticaux. La plupart des sols étaient en pisé, bien que dans certaines maisons on puisse trouver des dalles de pierre.

FOTO TORRE IGLESIA.jpg
FOT0 CASTELLAR Nº 6.jpg